Étienne Parent

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parent.
Étienne Parent
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'Étienne Parent

Naissance
Beauport, Bas-Canada
Décès (à 72 ans)
Ottawa, Ontario
Profession
Journaliste, rédacteur, avocat, député, fonctionnaire, essayiste et conférencier

Étienne Parent (2 mai 1802 - 22 décembre 1874)[1] journaliste, rédacteur, avocat, député, fonctionnaire, essayiste et conférencier canadiens-français.

Biographie

Natif de Beauport, il est issu d'une famille d'agriculteurs. Il est l'aîné des quinze enfants.

Il étudie au Collège de Nicolet et au Petit Séminaire de Québec.

Il remplace Augustin-Norbert Morin comme rédacteur du journal Le Canadien jusqu'en 1825. Par la suite, il collabore avec La Gazette de Québec.

Il étudie le droit puis devient membre du barreau en 1829.

Il relance le journal Le Canadien en 1831 avec l'aide de René-Édouard Caron, Jean-Baptiste Fréchette, Elzéar Bédard et Hector-Siméon Huot.

De 1833 à 1835, Parent est chargé du poste de directeur de la bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec[Informations douteuses] [?].

Il adopte une position modérée face à la stratégie de résistance constitutionnelle de Louis-Joseph Papineau. Il est déclaré « traître à la nation » par le Comité central et permanent de Montréal à l'automne 1837. Sa dénonciation de la répression militaire de John Colborne en 1838 lui vaut d'être emprisonné sous prétexte de « menées séditieuses ». Il passe l'hiver 1838-1839 dans la prison de Québec.

Il est élu représentant du Saguenay en 1841, mais atteint de surdité, il quitte son poste. Par la suite, il publie d'autres articles de journaux et devient membre de l'Institut canadien de Montréal.

Il est nommé sous-secrétaire provincial en 1847, et sous-secrétaire de l'État canadien au moment de sa création en 1867. Il meurt en 1874 à Ottawa.

Sa fille aînée, Joséphine, épouse le poète Antoine Gérin-Lajoie. Une autre, Augustine, épouse l'historien Benjamin Sulte.

La bibliothèque principale de l'arrondissement Beauport de Québec, où il est né, porte son nom.

Chronologie

Articles connexes

Notes

  1. Jean-Charles Falardeau, Étienne Parent dans le Dictionnaire biographique du Canada (édition en ligne), Université Laval/Université de Toronto, 2003– .

Bibliographie

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.