Langues amérindiennes

Les langues amérindiennes sont les langues indigènes d'Amérique, parlées par les différents peuples amérindiens depuis l'Alaska et le Groenland jusqu'à la Terre de Feu. Les linguistes qui en sont spécialistes sont appelés américanistes.

Les langues amérindiennes ne forment pas une famille de langues unique, mais comprennent de nombreuses familles de tailles très variables, ainsi que des langues isolées. Diverses hypothèses rassemblant ces divers groupes en un plus petit nombre de superfamilles ont été formulées, avec un niveau d'acceptation très variable parmi les américanistes.

Les Indiens des Plaines avaient développé une langue des signes auxiliaire pour communiquer par-delà la variété de leurs langues maternelles.

Beaucoup de langues amérindiennes sont aujourd'hui menacées de disparition.

Historique

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2008). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'archéologie et les études d'ADN suggèrent que les Amériques furent peuplées par des émigrants proto-asiatiques de Sibérie il y a 17 000 à 10 000 ans. Depuis l'Alaska, les descendants de ces premiers immigrants auraient progressivement peuplé le reste de l'Amérique du Nord, puis de l'Amérique du Sud. Certains travaux récents suggèrent aussi qu'il y aurait eu avant cette époque des migrants venus de l'Europe et qui auraient traversé sur la banquise qui reliait les deux continents au plus fort de la glaciation. Certaines données archéologiques plaideraient en faveur de cette première vague (pointe de flèche typique, etc.). Mais cette dernière théorie est encore controversée.

Là où ces langues sont parlées par ces immigrants et les procédés par lesquels l'actuelle diversité des langues amérindiennes s'est constituée, sont des sujets spéculatifs. Quelques preuves suggèrent que les locuteurs na-dené et eskimo-aléoutes arrivèrent séparément de Sibérie quelque temps après les premiers.

Plusieurs langues amérindiennes ont développé leur propre écriture, comme les langues mayas ou le nahuatl. Beaucoup adoptèrent plus tard l'alphabet latin ou conçurent une écriture plus adaptée à leurs particularismes.

À la suite de l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492, l'espagnol, l'anglais, le portugais, le français et le néerlandais furent apportés par les colons européens et constituent actuellement les langues officielles des états indépendants d'Amérique, bien que la Bolivie, l'Équateur, le Paraguay et le Pérou possèdent une ou plusieurs langues amérindiennes officielles en plus de l'espagnol. Plusieurs créoles se sont également développés.

Locuteurs

Le nombre de locuteurs varie énormément selon la langue amérindienne. Le quechua, l'aymara, le guarani et le nahuatl, qui ont un statut officiel en Bolivie, au Pérou, au Paraguay et au Mexique respectivement, en possèdent plusieurs millions. La langue mapuche compte quelques demi-millions de locuteurs du sud du Chili et de l'Argentine. D'autres ne comptent plus que quelques locuteurs âgés. Beaucoup de langues amérindiennes sont menacées et beaucoup d'autres éteintes.

L'attitude générale des colonisateurs européens et des États qui leur ont succédé envers les langues amérindiennes variait d'un manque de considération bénin à une suppression active.

Familles de langues et isolats par région

Les langues amérindiennes, quoique très diverses, peuvent selon les théories encore contestées de certains linguistes (Greenberg, Ruhlen) être regroupées en trois grandes familles :

Pour les familles de langues, le nombre entre parenthèses correspond au nombre de langues dans cette famille.

Familles de langues amérindiennes et isolats en Amérique du Nord

Groenland, Canada et États-Unis

Familles (nord)

Isolats et langues non classées (nord)

  1. adai (États-Unis : Louisiane, Texas)
  2. aranama (États-Unis : Texas)
  3. atakapa (États-Unis : Louisiane, Texas)
  4. beothuk (Canada : Terre-Neuve)
  5. cayuse (États-Unis : Oregon, Washington)
  6. chimariko (États-Unis : Californie)
  7. chitimacha (États-Unis : Louisiane)
  8. coahuilteco (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
  9. cotoname (Nord-Est du Mexique; États-Unis : Texas)
  10. esselen (États-Unis : Californie)
  11. haïda (Canada : Colombie-Britannique - États-Unis : Alaska)
  12. karankawa (États-Unis : Texas)
  13. karuk (États-Unis : Californie)
  14. klamath (États-Unis: Oregon)
  15. kutenai (Canada : Colombie Britannique - États-Unis : Idaho, Montana)
  16. molala (États-Unis: Oregon)
  17. natchez (États-Unis : Mississippi, Louisiane)
  18. salinan (États-Unis : Californie)
  19. solano (Nord-Est du Mexique; États-Unis : Texas)
  20. takelma (États-Unis : Oregon)
  21. timucua (États-Unis : Floride, Géorgie)
  22. tonkawa (États-Unis : Texas)
  23. tunica (États-Unis : Mississippi, Louisiane, Arkansas)
  24. washo (États-Unis : Californie, Nevada)
  25. yana (États-Unis : Californie)
  26. yuchi (États-Unis : Géorgie, Oklahoma)
  27. zuñi (États-Unis : Nouveau Mexique)

Amérique centrale

Familles (centrale)

  1. langues algiques (Amérique du Nord et Amérique centrale) (29)
  2. langues chibchanes (Amérique centrale et Amérique du Sud) (22)
  3. langues jicaques
  4. langues lencas
  5. langues mayas (31)
  6. langues misumalpanes
  7. langues mixe-zoque (19)
  8. langues oto-mangues (27)
  9. langues tequistlatèques (3)
  10. langues totonaques (2)
  11. langues uto-aztèques (Amérique du Nord et Amérique centrale) (31)
  12. Langues yumanes (Amérique du Nord et Amérique centrale) (11)

Isolats et langues non classées (centrale)

  1. alagüilac (Guatemala)
  2. coahuilteco (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
  3. cotoname (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
  4. cuitlatèque (Mexique: Guerrero)
  5. guaicura
  6. huave (Mexique: Oaxaca)
  7. huchití
  8. huetar (Costa Rica)
  9. maratino (Nord-Est du Mexique)
  10. naolan (Mexique: Tamaulipas)
  11. pericú
  12. quinigua (Nord-Est du Mexique)
  13. seri (Mexique: Sonora)
  14. solano (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
  15. tarasque (Mexique: Michoacán)
  16. xinca

Amérique du Sud

Familles (sud)

Isolats et langues non classées (sud)

  1. aguano (†)
  2. ahuaqué
  3. aikaná (Brésil : Rondônia)
  4. andaquí (†)
  5. andoke (Colombie, Pérou)
  6. andoquero (†)
  7. auishiri
  8. baenan (Brésil: Bahia) (baenán, baenã)
  9. betoi (Colombie)
  10. camsá (Colombie)
  11. candoshi
  12. canichana (Bolivie)
  13. cañar
  14. cara
  15. carabayo
  16. cayubaba (Bolivie)
  17. chachapoya
  18. chiquitano
  19. coeruna (Brésil) (†)
  20. cofán (Colombie, Équateur)
  21. cueva
  22. culle (Pérou)
  23. cunza
  24. diaguita (Argentine)
  25. esmeraldeño (†)
  26. fulnió
  27. gamela (Brésil : Maranhão)
  28. gorgotoqui (Bolivie)
  29. guató
  30. harakmbut
  31. hoti (Venezuela)
  32. huamoé (Brésil : Pernambuco)
  33. huaorani (Ecuador, Peru)
  34. irantxe (Brésil : Mato Grosso)
  35. itonama (Bolivie)
  36. jeikó (†)
  37. jotí (Venezuela)
  38. kaimbe
  39. kaliana
  40. kapixaná
  41. karirí (Brésil : Paraíba, Pernambuco, Ceará)
  42. katembrí (†)
  43. kawésqar
  44. koayá (Brésil : Rondônia)
  45. koihoma (Peru) (†)
  46. kukurá (Brésil : Mato Grosso)
  47. leko
  48. maku
  49. malibú
  50. mapudungun (Chili, Argentine)
  51. matanawí
  52. mocana
  53. mochita (†)
  54. movima (Bolivie)
  55. muniche (Pérou)
  56. mutú
  57. muzo (Colombia) (†)
  58. natú (Brésil : Pernambuco)
  59. nonuya (Peru, Colombia)
  60. ofayé
  61. vieux Catío-Nutabe (Colombie) (†)
  62. omurana (Pérou)
  63. otí (Brésil: São Paulo) (†)
  64. páez
  65. pakarara (†)
  66. palta
  67. panche (†)
  68. pankararú (Brésil : Pernambuco)
  69. pantagora (†)
  70. panzaleo (Équateur)
  71. puquina (Bolivie)
  72. puruhá
  73. pijao
  74. resígaro
  75. rikbaktsá
  76. sabela (Équateur, Pérou)
  77. salumã (Brésil)
  78. sechura
  79. tairona (Colombie)
  80. tarairiú (Brésil : Rio Grande do Norte)
  81. taruma (†)
  82. taushiro (Pérou)
  83. tequiraca (Pérou)
  84. ticuna (Colombie, Pérou, Brésil)
  85. trumai (Brésil : Xingu, Mato Grosso)
  86. tuxá (Brésil : Bahia, Pernambuco)
  87. urarina
  88. wakona (†)
  89. warao (Guyana, Surinam, Venezuela)
  90. xokó (Brésil : Alagoas, Pernambuco)
  91. xukurú (Brésil : Pernambuco, Paraíba)
  92. Yagan (Chili)
  93. yaruro
  94. yuracare (Bolivie)
  95. yuki (Colombie, Brésil)
  96. yuri (Colombie, Brésil)
  97. yurumanguí (Colombie)

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.