Bibliothèques municipales de Bordeaux

Bibliothèque municipale de Bordeaux
Présentation
Type
Site web
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Aquitaine
Localisation sur la carte de Bordeaux

Les Bibliothèques municipales de Bordeaux sont un réseau de bibliothèques municipales dont le bâtiment central est la bibliothèque Mériadeck. S'y ajoutent 9 bibliothèques de quartier et une bibliothèque mobile qui sillonne la ville. Ces bibliothèques ont le statut de bibliothèque municipale classée[1].

Historique

Les origines de la bibliothèque municipale de Bordeaux remontent au 28 août 1736, lorsque Jean-Jacques Bel, magistrat au parlement de Bordeaux et ami de Montesquieu, lègue son hôtel particulier et ses livres à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux. En contrepartie, il demande que la bibliothèque de l'Académie soit ouverte au public.

À la mort de Jean-Jacques Bel, en 1738, l'Académie s'installe dans son hôtel particulier et ouvre la bibliothèque au public en 1740, conformément à ses dernières volontés. C'est la première bibliothèque publique créée à Bordeaux.

Durant la Révolution, en août 1793, elle est fermée à la suite de la suppression des Académies et sociétés savantes, avant d'être rouverte trois ans plus tard, le 1er mars 1796. Après la Révolution, en 1803, à l'instar des autres bibliothèques confisquées, elle est placée sous la responsabilité de la ville de Bordeaux[2],[3].

Le 15 décembre 1891, la bibliothèque déménage dans le bâtiment réaménagé du Couvent des Dominicains, Cour Mably. En décembre 1936, elle fait partie des 37 bibliothèques classées de France. En 1939, une souscription publique permet l'acquisition d'écrits de Montesquieu dont Le Spicilège et les Pensées. En 1944, est ouverte la première bibliothèque de quartier, cours Pasteur, et une dizaine d'autres sont ouvertes jusqu'en 1990[4],[5].

Le 20 juin 1991, est ouverte la bibliothèque centrale de Mériadeck[5], qui fait 26 000 m2 (7 200 m2 accessibles au public) et stocke près d'un million de documents dont plus de 500 000 appartenant au fonds patrimonial (rares, précieux, anciens)[6].

Mission patrimoniale

La bibliothèque municipale de Bordeaux remplit une mission de conservation, d'enrichissement et de communication de collections de documents rares sur tous supports et toutes époques. Elles sont enrichies chaque année grâce à des achats, des dons, ou par le biais du dépôt légal imprimeur pour l'Aquitaine.

Ces collections sont consultables sur place dans "l'espace patrimoine" situé au 4e étage de la bibliothèque Mériadeck.

Depuis 2009, la bibliothèque met en œuvre un important programme de mise en valeur de ses collections patrimoniales grâce à la numérisation. Les axes principaux sont : Montaigne, Montesquieu et l'histoire générale de Bordeaux, avec un accent particulier mis sur l'essor du port de la lune au XVIIIe siècle[7].

De nombreuses œuvres anciennes (livres, manuscrits, gravures, cartes postales, photographies...) sont consultables dans la bibliothèque numérique disponible en ligne sur le portail internet de la bibliothèque.

Une partie de ces collections est visible depuis Gallica.

Réseau des bibliothèques de Bordeaux

Enfin, la bibliothèque mobile s'arrête aux emplacements suivants: Avenue Bel Air, Cours Saint Louis, Marché Stéhelin, Parc bordelais, Place des Martyrs de la Résistance (Caudéran), Place Nansouty, Place Paul Doumer, Rue Serr ce qui lui permet d'aller à la rencontre des lecteurs éloignés des autres bibliothèques de la ville. Il existe également un système de prêt entre bibliothèque gratuit, permettant aux usagers d'acheminer des documents provenant d'autres bibliothèques du réseau dans leur bibliothèque de quartier.

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.