Bouchon ferroviaire de Bordeaux

image illustrant le chemin de fer
Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources
(novembre 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le bouchon ferroviaire de Bordeaux est un ensemble de voies ferrées et d'infrastructures ferroviaires au nord de la gare de Bordeaux-Saint-Jean, reliant cette dernière à la bifurcation de Cenon et représentant un goulet d'étranglement pour le trafic ferroviaire, qui représente environ 250 trains par jour[1]. Il inclut notamment la passerelle Eiffel, et plusieurs passages à niveau.

Des travaux sont réalisés de 2006 à 2016 pour le faire disparaitre, avec notamment la mise à 4 voies entre la gare Saint-Jean et la bifurcation de Cenon[2]. Les travaux comprennent également le remplacement de la gare de Bordeaux-Benauge (sur la rive droite de la Garonne) par le pôle multimodal de Cenon permettant la connexion entre le réseau TER et la Ligne A du tramway de Bordeaux (réseau TBM). Ce pôle multimodal est mis en service en septembre 2007.

Les travaux sont achevés en mai 2016[3], soit un an avant l'ouverture de la LGV Sud Europe Atlantique et l'augmentation du trafic.

Historique

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.