Dimitri Casali

Les contributeurs sont tenus de ne pas participer à une guerre d’édition sous peine de blocage.

Cette page a subi récemment une guerre d’édition au cours de laquelle plusieurs contributeurs ont mutuellement annulé leurs modifications respectives. Ce comportement non collaboratif est proscrit par la règle dite des trois révocations. En cas de désaccord, un consensus sur la page de discussion doit être obtenu avant toute modification.

Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire.
 (février 2017).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casali.
Dimitri Casali

Dimitri Casali en 2014.

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Jean-Philippe Casali
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Dimitri Casali (né en 1960) est un essayiste français.

Il est un spécialiste du Premier Empire et s'exprime régulièrement sur l'enseignement de l'histoire.

Biographie

Né Jean-Philippe Casali le à Constantine (alors en Algérie française)[1], Dimitri Casali grandit à Toulouse, étudie à l'université Paris-IV, et obtient une maîtrise d'histoire sous la direction de Jean Tulard : Répertoire et analyse des œuvres musicales sur Napoléon et son mythe.

Auteur de plus d'une quarantaine d’ouvrages de vulgarisation sur l'histoire, il écrit dans L'Express (Grand format sur l’Histoire), Point de vue (Zoom sur l’Histoire), Atlantico[2] et devient directeur de collection pour L'Express.

Professeur d’histoire-géographie en zone d’éducation prioritaire, convaincu que le collège en France n'assume plus sa mission, il critique les programmes scolaires actuels[3]. Il publie ainsi en 2006 pour les classes de l'école élémentaire une méthode pédagogique Les Univers[3] qui place l'analyse des documents et des images au centre des apprentissages puis, en 2011, l'Altermanuel d'histoire de France, (éd. Perrin) qui critique la faible place accordée selon lui à certains « grands hommes » de l'histoire de France, comme Clovis, Charles Martel ou Louis XIV[4].

Passionné par Napoléon[5] et le rock, il développe le concept pédagogique « Historock »[6] pour sensibiliser les plus jeunes à l’histoire et compose un opéra rock : Napoléon l’Opéra Rock[3].

En 2013, il publie une réédition du manuel d'histoire d'Ernest Lavisse[7].

Idées défendues

Dimitri Casali estime que l'enseignement de l'Histoire de France est un vecteur d'intégration en soulignant dans le quotidien La Croix : « Mieux vaudrait, de manière équilibrée et sereine, faire des choix précis pour qu'émerge un récit fédérateur qui réconcilie tous les Français »[8] et prône une lecture de l’histoire affranchie de visions qu’il juge culpabilisantes, marquées par l’esprit de repentance et le politiquement correct.[9]

Dans son Nouveau Manuel d'Histoire, préfacé par Jean-Pierre Chevènement[10], il critique l’enseignement actuel de l'Histoire de France en opposition avec ce qu'il considère être une dérive des contenus scolaires[11].

Critiques

Dimitri Casali est critiqué par certains historiens et professeurs d'histoire qui lui reprochent une « vision identitaire » de l'Histoire de France, qui présenterait un « récit national »[12],[13].

Prix

Ouvrages

Références

  1. Présentation sur le site de France Inter
  2. Fiche sur le site d'Atlantico
  3. 1 2 3 « Dimitri Casali, rock and history | L'Histoire », sur www.histoire.presse.fr (consulté le 25 juin 2016)
  4. lepoint.fr, « Les recalés des programme » (consulté le 5 juillet 2016)
  5. « Ce que nos enfants n'apprennent plus au collège », Le Figaro, (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  6. Marque déposée à l'INPI le 27 juin 2008 sous son nom d'état civil
  7. « Dimitri Casali: il était une fois la France », LExpress.fr, (lire en ligne)
  8. « La Croix - Polémique autour des nouveaux programmes d’histoire »
  9. « Dimitri Casali : son actualité sur France Inter », sur France Inter (consulté le 30 janvier 2017)
  10. « Le Figaro - Jean-Pierre Chevènement : « Le sentiment d'appartenance est nécessaire à la démocratie » »
  11. « Le Parisien - Il a conçu son livre d'histoire »
  12. Étienne Anheim (historien (EHESS) et collaborateur du "Monde des livres"), « Rendez-vous de l’histoire à Blois : face à l’histoire identitaire », Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  13. « Libération - Dimitri Casali Lavisse prodique »

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.