Frédéric de Nucingen

Le baron de Nucingen
Personnage de fiction apparaissant dans
La Comédie humaine.

Alias Frédéric de Nucingen
Origine Alsacien
Sexe Masculin
Caractéristique Banquier
Famille Jean-Joachim Goriot (gendre)

Créé par Honoré de Balzac
Romans La Maison Nucingen

Le baron Frédéric de Nucingen est un personnage de la Comédie humaine d’Honoré de Balzac. Il apparaît pour la première fois dans le Père Goriot, puis dans Melmoth réconcilié où il est évoqué par l’intermédiaire de son caissier, puis dans La Maison Nucingen. Balzac n’avait d’ailleurs pas terminé l’écriture de Melmoth lorsqu’il entreprit la construction de La Maison Nucingen[1]. En réalité, dans les deux romans, l’auteur est inspiré par le même sujet : la spéculation boursière, l’agiotage qui font rage à une époque d’industrialisation sans précédent, où la folie des investissements hasardeux peut conduire au triomphe ou à la ruine[2].

C'est dans La Maison Nucingen que le personnage de Nucingen (surnommé Loup-Cervier) apparaît dans toute sa violence de financier. L'argent n'a d'intérêt pour lui que s'il est en « quantité disproportionnée ». À travers ce personnage, Balzac dresse un type social, dont l'attitude face à l'argent fait écho aux dérives qu'a connues le monde de la finance, du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui.

Chronologie du baron de Nucingen

Inspiration

Le personnage serait inspiré de plusieurs personnalités comme le baron de Rothschild, Georges Humann ou Beer Léon Fould[3],[4].

Œuvres dans lesquelles le personnage apparaît

Articles connexes

Notes et références

  1. Anne-Marie Meininger : Introduction à Melmoth réconcilié et La Maison Nucingen. dans le même volume : Folio classique p. 8.
  2. André Wurmser : La Comédie inhumaine. 1965. p. 41 et p. 33.
  3. Anne-Marie Meininger. ibid.p. 58 et archives nationales. A.N., 31 AP 396.
  4. Selon Hans Bäckvall, « Le charabia « tudesque » dans l'œuvre de Balzac », Moderna Språk, 1970, p.392.

Illustrations

baron de Nucingen dessin de A. Castan.Maison de Balzac

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.