France 3 Corse

France 3 Corse
Image illustrative de l'article France 3 Corse

Création 20 septembre 1954
Propriétaire France Télévisions
Direction territoriale de Corse
Slogan « Nos régions nous inspirent, nos régions vous inspirent »
Langue Français et Corse
Pays  France
Statut Généraliste régionale publique
Siège social Ajaccio
Site web france3-regions.francetvinfo.fr/corse/
Diffusion
Numérique TNT chaîne no 3 (Corse)
Câble Numericable chaîne no 3 (Corse)
Aire Corse

France 3 Corse est une des vingt-quatre antennes métropolitaines de proximité de France Télévisions. Créée en 1954 — premier journal télévisé régional le 20 septembre, reprenant l'essentiel des émissions nationales de France 3, auxquelles viennent s'ajouter des productions locales (édition régionale du 12/13 et du 19/20, magazines, séries et quelques événements locaux). Un bulletin d'information en langue corse est également diffusée à l'antenne. Le siège de la chaîne est implanté à Ajaccio.

France 3 Corse produit également une version satellitaire, reprenant la quasi-totalité des émissions diffusées sur le réseau local. Baptisée France 3 Via Stella, elle peut être reçue en France métropolitaine via les bouquets Fransat et Canalsat, ainsi que sur les principaux réseaux ADSL français.

France 3 Corse Via Stella

France 3 Corse Via Stella
Image illustrative de l'article France 3 Corse

Création [1]
Propriétaire France Télévisions
Direction territoriale de Corse
Slogan « Stintu meridianu »
Langue Français et Corse
Pays  France
Statut Généraliste régionale publique
Siège social Ajaccio
Site web http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/
Diffusion
Numérique  Oui chaîne n° 22 en Corse
Satellite Canalsat chaîne no 293

Fransat chaîne no 224 (SD), chaîne no 324 (HD)

Câble Numericable chaîne no 16 (Bastia), chaîne no 89 (Bonifacio)
ADSL Orange chaîne no 310

Free chaîne no 309
SFR chaîne no 310
Bouygues chaîne no 479

Aire Corse

Historique

Les origines : la 'TNR' France 3 Corse Méditerranée

Les origines de France 3 Corse Via Stella remontent à 2000, lorsque Catherine Trautmann, alors ministre de la culture, demande à France Télévisions de développer des nouvelles chaînes devant se lancer en même temps que la TNT, à savoir fin 2002. Parmi les chaînes à venir, il y a un réseau de huit télévisions numériques régionales, aussi appelées "TNR", qui est élaboré par les équipes de France 3, dirigées alors par Rémy Pflimlin. CERANI

La TNR pour la Corse, connue alors sous le nom de France 3 Corse Méditerranée, se concrétise dès 2001, et est pratiquement prête pour être lancée à la date prévue. Un évènement a toutefois changé la donne : la défaite de Lionel Jospin à l'élection présidentielle de 2002 a provoqué une alternance politique, et le nouveau gouvernement a revu les ambitions de France Télévisions à la baisse : les TNR sont annulées, tout comme les autres projets du service public pour la TNT. Celle-ci sera d'ailleurs repoussée à plusieurs reprises, officiellement pour des contraintes techniques, officieusement pour satisfaire la demande de TF1 qui est réticente à la TNT, celle-ci permettant la création de nouveaux concurrents.

Malgré cette annulation, le projet France 3 Corse Méditerranée poursuit son chemin. Le projet original prévoyant une diffusion sur la TNT ayant été annulé, le projet mise désormais sur le satellite[2]. En 2004 la chaine en projet est baptisée France 3 Corse Via Stella, qui peut se traduire en français en France 3 Corse par satellite. En 2005, France Télévisions change de dirigeants : Patrick de Carolis devient PDG du groupe et la politique éditoriale concernant le réseau régional change. La nouvelle direction préfère miser sur l'information au détriment des autres programmes régionaux. Pourtant, le projet Via Stella continue quand même, grâce à un parrain de taille : Nicolas Sarkozy, alors ministre sous la présidence de Jacques Chirac et candidat pratiquement déclaré à l'élection présidentielle de 2007.

De la création de Via Stella à aujourd'hui

France 3 Corse Via Stella commence à diffuser en décembre 2006 avant de démarrer officiellement le . C'est à ce titre la première et, encore aujourd'hui, la seule Télévision numérique régionale à avoir vu le jour.

La chaîne augmente progressivement son temps d'antenne d'année en année. Depuis septembre 2011, il ne reste que très peu de programmes nationaux diffusés : seuls le 19/20 national, le 12/13 national de fin de semaine, Côté Cuisine et Plus belle la vie sont diffusés. Tout le reste de la grille est entièrement contrôlé par France 3 Corse, avec notamment quelques émissions en langue corse.

En outre, le 24 juin 2011, Rémy Pflimlin et Frédéric Mitterrand (respectivement PDG de France Télévisions et ministre de la culture) ont fait savoir leur volonté commune de rendre France 3 Corse Via Stella accessible via la TNT en Corse, sans préciser s'il s'agit de la mettre sur le canal 3 en remplacement de France 3 Corse, ou s'il s'agit de la mettre en tant que chaîne locale sur le canal 21[3].
Le 6 janvier 2012, France 3 Corse Via Stella est accessible sur le canal 22 de la TNT en Corse.

Identité visuelle (logo)

Présentateurs

Slogans

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.