Henri Aubin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubin.
Henri Aubin

Biographie
Naissance
Décès
Pays de nationalité France

Thématique
Profession Psychiatre

Henri Emmanuel Marie Aubin (1903-1987) est un psychiatre français, médecin-commandant des troupes coloniales, directeur de l’hôpital psychiatrique d'Oran. Élève d’Antoine Porot, représentant de la médecine coloniale, il fut un pionnier de l'ethnopsychiatrie française, représentative d'une époque où une approche raciste imposait la séparation entre population métropolitaine et « indigènes ».

Travaux

Sous la conduite d'Antoine Porot, Henri Aubin a d'abord contribué aux travaux de l'ethnopsychiatrie, dans un contexte de domination coloniale. Dans une approche imposant le traitement différencié des patients d'origine métropolitaine par rapport aux patients autochtones, ses écrits de l'époque sont depuis considérés comme relevant d'un racisme scientifique[1],[2].

Il s'est aussi intéressé au phénomène de possession au sens anthropologique, envisagée comme une forme de délire au cours duquel le malade se croit habité par un être surnaturel, contrôlant ses mouvements et ses paroles[3], et de l'exorcisme.

Dans l’étude de la sorcellerie, son apport sera de refuser la médicalisation de ceux qui étaient considérés comme des « groupes sociaux inadaptés », mais au contraire de les accepter comme croyances religieuses[4].

En 1956, il fonde une clinique de psychiatrie infantile dans sa propriété du château de Solliès-Pont.

Ouvrages

Notes et références

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.