Jacques D'Welles

Jacques Boistel d’Welles est un architecte français né le [1] à Toulouse et décédé le . Ingénieur de l'École Centrale de Paris et diplômé de l'École des Beaux-Arts de Paris, il fut notamment l'architecte en chef de la ville de Bordeaux sous l'autorité du maire de l'époque Adrien Marquet.


Biographie

D'Welles est nommé ingénieur-architecte de la ville de Bordeaux en 1921. En 1925, le nouveau maire, Adrien Marquet, le nomme architecte en chef de la ville. Les deux hommes menèrent ensemble une œuvre architecturale et urbaine importante dont beaucoup de réalisations témoignent encore aujourd’hui. D’Welles réorganisa le service technique d’architecture de la ville de Bordeaux, non seulement pour en faire un service constructeur, mais également un outil de contrôle de la « qualité architecturale » des bâtiments municipaux et ce bien avant la lettre. Pour cela, il proposa en 1931 au maire, la mise en place d’un comité d’architectes conseils, composé de Jacques Debat-Ponsan, Roger-Henri Expert et d’Welles lui-même. Le comité examine les projets municipaux, auditionne les architectes, émet des avis, fait des observations, donne des recommandations, le cas échéant apporte des modifications. Ses avis, consignés dans des rapports et des procès-verbaux, sont soigneusement motivés. Ainsi, les trois architectes conseils impriment, au nom de la municipalité, une véritable politique architecturale, n’hésitant pas pour cela à s’opposer à des projets non-municipaux dont l’ampleur et l’aspect ne seraient pas en adéquation avec la volonté municipale. Si les trois architectes conseils conçurent et réalisèrent eux-mêmes des équipements municipaux, dans leur souci de faire œuvre commune, les membres du comité représentaient pourtant trois sensibilités différentes, ce qui a contribué à imprimer à chaque programme municipal (social, utilitaire, artistique, etc.) un caractère bien particulier et une esthétique appropriée. D’Welles se félicitait en 1939 que les grands travaux aient été confiés « par l’Administration municipale à un très grand nombre d’architectes locaux ». Dans les faits, une certaine mainmise du comité s’est exercée au-moins sur les réalisations majeures, échappant ainsi aux architectes issus de l’école régionale des Beaux-Arts[2].


Œuvres architecturales

Livres

Article connexe

À voir

Bibliographie

Références

  1. « Jacques BOISTEL d'WELLES - "pierfit" - Geneanet », sur gw.geneanet.org (consulté le 29 octobre 2016)
  2. d'après Frank Delorme lors du séminaire « les architectes et la fonction publique XIXe-XXIe siècles » des 28 et 29 mars 2013 à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville
  3. Les équipements publics art déco de Bordeaux, sur le site de la ville de Bordeaux
This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.