Marie-Angélique de Vandenesse

Marie-Angélique de Vandenesse
Personnage de fiction apparaissant dans
La Comédie humaine.

Alias Comtesse Félix de Vandenesse
Sexe Féminin
Famille son père, le magistrat Monsieur de Granville, son mari Félix de Vandenesse, sa sœur, Marie-Eugénie du Tillet
Entourage Delphine de Nucingen, Raoul Nathan, Lady Dudley, Natalie de Manerville

Créé par Honoré de Balzac
Romans Une fille d'Ève

Marie-Angélique de Vandenesse, née Marie-Angélique de Granville en 1808, est un personnage de La Comédie humaine d'Honoré de Balzac. Fille de Monsieur de Granville, comte et magistrat. elle épouse en 1828 le comte Félix de Vandenesse. Ils habitent rue du Rocher.

Elle a été brimée, dans son enfance par une mère dévote à la folie, qui a également brimé sa sœur Marie-Eugénie, et poussé Monsieur de Granville à fonder un deuxième foyer clandestin.

Mais elle a eu, grâce à son père, une éducation artistique poussée avec le maître de musique Wilhelm Schmucke, compagnon fidèle de Sylvain Pons.

Vers 1833, elle est saisie d'une sorte de folie romanesque qui lui fait désirer de l'aventure, du piment dans la vie, un amant. Lady Dudley manœuvre habilement pour la pousser dans les bras de l'écrivain, Raoul Nathan lequel est sans cesse dans des ennuis financiers. Lady Dudley cherche par tous les moyens à nuire à Félix de Vandenesse. Pour cela elle s'en prend à sa femme avec l'aide de Madame Charles de Vandenesse (née Émilie de Fontaine et veuve de l'amiral de Kergarouët) et de Natalie de Manerville (née Nathalie Évangélista). Les trois femmes encouragent Marie-Angélique à sauver Raoul Nathan qui n'est d'ailleurs qu'un amant platonique (ils se voient régulièrement chez Lady Dudley). Marie Angélique fait signer des lettres de change à son vieux maître de piano, jusqu'au jour où la jeune femme s'aperçoit qu'elle ne peut plus faire face à ses dettes.Vers 1833, elle fait appel à sa sœur, Madame Ferdinand du Tillet, et à Delphine de Nucingen qui se montre fort généreuse tout en prévenant discrètement Félix de Vandenesse.

Personnalité très à la mode dans le tout-Paris, Marie-Angélique est invitée au raout de Félicité des Touches dans Autre étude de femme, chez Diane de Maufrigneuse dans Une ténébreuse affaire.

Elle apparaît principalement dans:

Pour les références, voir:

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.