Octave de Bauvan

Octave de Bauvan
Personnage de fiction apparaissant dans
La Comédie humaine.

Alias Comte Octave de Bauvan
Sexe Masculin
Caractéristique magistrat
Famille Honorine de Bauvan, son épouse
Entourage Monsieur de Granville, Marquise d'Espard, Marquis d'Espard, chevalier d'Espard, Lucien de Rubempré, Monsieur de Sérisy, Juge Camusot, Vautrin, Madame de Sérisy
Ennemi de sénateur Juge Camusot

Créé par Honoré de Balzac
Romans Honorine, Splendeurs et misères des courtisanes.

Octave de Bauvan, né en 1787 ou 1791, est un personnage de la Comédie humaine créé par Honoré de Balzac.

Magistrat intègre, il occupe en 1824 une des plus hautes fonction de la magistrature. Il est aussi ministre d'État et jouit de la confiance de Marie-Thérèse, dauphine de France.

A vingt-six ans, il épouse Honorine de Bauvan, qui a fui le domicile conjugal. Cette riche et belle jeune fille a été élevée par les parents d'Octave dont elle est la pupille. Octave de Bauvan sera alors obsédé par l'idée de reconquérir sa femme. Il arrive à la ramener à la maison, dans le superbe hôtel particulier rue du Faubourg-Saint-Honoré. Octave possède aussi un autre hôtel particulier de la famille Bauvan rue Payenne. Mais Honorine dépérit dès son retour et meurt en lui laissant un fils.

Dans Splendeurs et misères des courtisanes, en 1830, il est président de chambre de la Cour de cassation. Il introduit Madame de Sérisy chez le Juge Granville pour plaider la cause de Lucien de Rubempré. Il s'efforce, avec Monsieur de Granville et Monsieur de Sérisy, d'empêcher le jugement de Lucien pour crime. Après le suicide du jeune homme, il suit son enterrement.

En 1836 il part en Italie et il s'arrête à Gênes pour confier à Monsieur de l'Hostal la tutelle de son jeune fils.

Pour les références

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.