Pierre-Brice Lebrun

Pierre-Brice Lebrun
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Pierre-Brice Lebrun est un écrivain et un juriste[1] franco-belge, né à Liège (Belgique) le , il habite désormais Mont-de-Marsan (Landes), enseigne à Paris et à Montpellier[2].

Il est l'auteur d'une cinquantaine[3] de livres, guides touristiques, récits de voyages et ouvrages gourmands sur la cuisine et la gastronomie, qui racontent l'histoire des produits qu'il aime, comme l'andouillette de Troyes, la choucroute ou la saucisse de Montbéliard. Il est surtout connu pour ses Petits traités, de la boulette (qui a rencontré un grand succès en librairie), des pâtes, du pois chiche, de la pomme de terre et de la frite, publiés par Le Sureau[4], une maison d'édition du groupe Adverbum. Il est également l'auteur de livres de droit et de manuels juridiques parus essentiellement chez Vuibert[5], pour qui il est auteur-coordinateur dans la collection Admis (préparation à des concours de la fonction publique), Ellipses, Territorial et Dunod[6]. Il est enfin l'auteur de Machin, un roman (court) disponible exclusivement en format numérique, de quelques nouvelles que l'on retrouve dans le Microbe[7], sur Onlit[8] ou ailleurs. Il a publié en 1992 un « recueil de nouvelles, d'histoires et autres conteries » intitulé La tour Eiffel (introuvable).

Biographie

Pierre-Brice Lebrun commence par hasard sa carrière comme pigiste au service des sports de l'hebdomadaire défunt Yvelines Nouvelles (1981 - 1982), dont la rédaction est installée à Élancourt (Yvelines).

Il rejoint ensuite, grâce à Sam Bernett et Max Meynier, la première radio libre RFM, installée sur le toit du centre commercial de Vélizy 2 (Yvelines), puis l'équipe du Dimanche des sports de Canal Versailles Stéréo, CVS (1983 - 1984), dirigée par Pascal Pierozzi. Il présente également, à la même époque, une émission hebdomadaire de chanson française le dimanche soir sur Radio Bocal, la radio libre installée rue du Bois Joly à Nanterre (Hauts-de-Seine), au fond du jardin du chanteur Daniel Guichard, qu'il a régulièrement accompagné en tournée (dont la tournée Contre le cancer).

Il reprend ses études de droit au retour de son service militaire (1985), obtient un DE d'éducateur spécialisé (DEES) et un DE relatif aux fonctions d'animation (DEFA).

Il ne revient au journalisme que dans les années 2000, sans pour autant abandonner sa carrière de juriste[1] : il enseigne toujours le droit dans le secteur social, sanitaire et médico-social, sous forme de cours, stages, conférences, interventions en intra, etc. Il écrit régulièrement des articles juridiques pour La Gazette Santé Social, les magazines du groupe Territorial, et la revue Empan des éditions Érès[9] (Toulouse). Vice-président d'honneur de la Ligue française de Santé mentale[10], il y a donne chaque année de nombreuses conférences juridiques. Il est l'un des parrains de l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO)[11] d'Olivier Maurel[Lequel ?], qui milite en faveur de l'adoption en France d'une loi « anti fessée ».

Il a longtemps fait partie de l'Association professionnelle des chroniqueurs et informateurs de la gastronomie et du vin (APCIG), et a régulièrement été convié aux dégustations de l'Association Amicale des Amateurs des Andouillettes Authentiques qui attribue aux andouillettes le label AAAAA.

Il a participé en 2008 à l'ouvrage collectif Les critiques aux fourneaux (Les éditions des 4 chemins) réalisé sous l'égide de l'APCIG et vendu au profit des Restos du Cœur, récompensé du Gourmand Award 2008 du Meilleur livre de cuisine à but caritatif[12] et mention spéciale du jury au Salon international du livre gourmand de Périgueux en 2008[13].

Il a créé et dirigé la collection Chemins gourmands des éditions des 4 chemins (et publié dans cette collection des ouvrages gourmands sur l'andouillette de Troyes, la saucisse de Montbéliard, le melon de Cavaillon, la choucroute, le Pineau des Charentes, la Perche du Léman, etc.).

Il collabore ou a collaboré à la Fureur des Vivres, au site ViaMichelin, à la revue Papilles, publiée par l'association des Bibliothèques gourmandes[14], et à la Gazette Gourmande (du Sud-Ouest)[15], mais aussi à quelques inflight magazines, à Détours en France, Rustica, Voyages plus, Voyageur, un esprit d'ailleurs (2007 - 2009), Cheval magazine, Sports Équestres, Thalassa (magazine), 30 Millions d'Amis, Gazoline, et même Sanglier magazine (des articles sur des artistes représentant des sangliers) ! Il a également été pendant plusieurs années rédacteur pour l'agence Textuel (communication web et papier des supermarchés Champion, etc.).

Il a participé régulièrement à la rubrique gastronomie de l'hebdomadaire satirique d'information la Mèche, lancé en septembre 2010 par des anciens de Siné Hebdo et de Charlie Hebdo, disparu le 10 décembre de la même année, et tenu (2008 - 2009) une éphémère, ponctuelle et matinale chronique dans le 5/7 de l'été (France Inter) intitulée Je vous appelle d'ailleurs. Il est aujourd'hui City Ambassador à Toulouse pour la compagnie aérienne Volotea[16].

Bibliographie

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.