Richard Rogers

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rogers.

Richard Rogers
Image illustrative de l'article Richard Rogers
Richard Rogers (2016)
Présentation
Nom de naissance Richard George Rogers
Naissance
Florence (Italie)
Nationalité  Royaume-Uni
Formation Architectural Association School of Architecture
Université Yale
Œuvre
Agence Team 4
Richard Rogers partnership
Rogers Stirk Harbour & partners
Réalisations Centre Georges-Pompidou
Lloyd’s Building
Dôme du millénaire
Distinctions Praemium Imperiale (2000)
Prix Pritzker (2007)
Prix Stirling (2006)

Richard George Rogers, baron Rogers of Riverside, né le à Florence, en Italie, est un architecte italien naturalisé britannique[1],[2],[3], lauréat en 2007 du prix Pritzker.

Biographie

Richard Rogers est né le 23 juillet 1933 à Florence de parents d'origine britannique : son père, William Nino Rogers, est alors un étudiant en médecine, petit-fils d'un dentiste anglais installé en Italie. En 1938, avec les menaces de guerre en Europe, toute la famille retourne en Angleterre et Richard Rogers entre à l'école secondaire publique mais sans grand résultats car il est atteint d'une dyslexie non diagnostiquée[4],[5]. Il suit l'enseignement de l’Architectural Association School à Londres, avant d'achever ses études à l'Université Yale en 1962. À Yale, il rencontre Norman Foster, et de retour en Angleterre, ils fondent l'agence d'architecture Team 4 (« équipe 4 ») avec leurs épouses respectives Su Rogers et Wendy Cheesman. Ils gagnent alors rapidement une réputation de conception architecturale industrielle « de haute technologie ».

En 1971, Richard Rogers, Renzo Piano et Gianfranco Franchini gagnent le concours pour le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou de Paris. Cette construction a établi le style caractéristique de Rogers dans lequel la plupart des réseaux techniques du bâtiment (l'eau, conduits de chauffage, escaliers, ascenseurs) sont rejetés sur la périphérie pour laisser des espaces internes non encombrés, avec des poutres d'une seule portée fabriquées en Allemagne. Ces « plateaux » sont ainsi totalement libres.

Le Royal Institute of British Architects lui décerne sa médaille d'or en 1985. La reine Élisabeth II du Royaume-Uni l'anoblit en 1991 et, en 1996, il est créé baron Rogers of Riverside et siège à la Chambre des lords. En 2000, l'association artistique japonaise lui décerne le Praemium Imperiale. En 2006, la dixième Mostra Internazionale di Architettura de la Biennale de Venise lui consacre son Lion d'or pour l'ensemble de son œuvre, la même année, il reçoit également le prix Stirling pour la réalisation de l'aéroport de Madrid-Barajas. En 2007, il reçoit la plus haute distinction pour un architecte, le prix Pritzker.

Actuellement Richard Rogers dirige et supervise les projets de son agence mais il n'est plus directement impliqué.

Influences

Principes de référence

On compte trois grands principes qui tiennent lieu de références à Rogers :

Grandes lignes de l'architecture de Richard Rogers

Une notion chère à Rogers est celle de la pluridisciplinarité de ses équipes. Dès ses débuts, il s'entoure d'une "Design Community", notion qui le suit depuis lors : ce fut tout d'abord la "Team 4", puis la "Richard Rogers partnership" et enfin la "Rogers Stirk Harbout & partners". Ces "partnership" sont composés essentiellement d'architectes (Laurie Abott, John Young...) et d'ingénieurs (Peter Rice ingénieur structures, Tom Baker thermicien...). De plus, fidèle à cette philosophie de partage des idées, il n'hésite pas à glaner les conseils auprès d'intervenants extérieurs.

On peut facilement dégager les principes de base du travail de Rogers en suivant les thèmes de l'exposition "Richard Rogers + architectes" au Centre Pompidou (novembre 2007 - mars 2008) :

Principales réalisations

Le bâtiment qui le rend célèbre, conçu avec Renzo Piano, est le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou à Paris, construit entre 1972 et 1977. Peu après, construit entre 1979 et 1984, le Lloyd’s Building à Londres est le siège de la Lloyd's of London.

Dans les années 1990, il achève l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (1990, en collaboration avec Renzo Piano), le Reuters Data Centre de Londres (1992), la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg (1994), le Palais de justice de Bordeaux (1997), et, pour finir le millénaire, en 1999, le Dôme du millénaire à Londres.

Étage supérieur du terminal 4 de l'Aéroport international de Madrid-Barajas, destiné aux enregistrements. L'étage inférieur est destiné aux arrivées.

L'achèvement du Senedd, nouveau bâtiment de l'Assemblée nationale de Galles à Cardiff (2003-2006) est mené en parallèle avec la construction du terminal 4 de l'Aéroport international de Madrid-Barajas (2005) et celle, achevée en 2006, du Palais de justice d'Anvers. La transformation des Arènes de Barcelone en centre commercial a été livrée en 2009.

L'Hotel Hesperia Tower à L'Hospitalet de Llobregat près de Barcelone en Espagne.

De 2008 à 2009, Richard Rogers est à la tête d'une équipe pluridisciplinaire avec laquelle il participe à la consultation sur le Grand-Paris lancée par le président de la République Nicolas Sarkozy et intitulée « Le Grand Pari(s) de l'agglomération parisienne ».

Le 122 Leadenhall, surnommé la « râpe à fromage » en raison de sa forme prismatique, l'un des plus hauts gratte-ciel de Londres.

Sir Rogers conçoit aussi le 175 Greenwich Street, l'une des tours érigées sur l'emplacement des twin towers du World Trade Center.

Collaborateurs

Richard Rogers a travaillé avec Renzo Piano sur le projet du Centre Pompidou.

Expositions

L'exposition Richard Rogers + Architectes, s'est déroulée au Centre Pompidou à Paris, entre le 21 novembre 2007 et le 3 mars 2008. La même exposition "Richard Rogers + Arquitectes, de la casa a la ciutat" a été présentée au CaixaForum de Barcelone du 6 mars au 7 juin 2009.

Distinctions

Notes et références

Liens externes


This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.