Sperone Speroni

Portrait de Sperone Speroni (1544) du Titien au Musée civique de Trévise.

Sperone Speroni degli Alvarotti, né à Padoue le et mort dans cette même ville le , est un écrivain, un dramaturge et un philosophe humaniste italien, essentiellement connu pour ses Dialogues.

Biographie

Sperone Speroni est né dans l'ancienne famille padovane des Speroni degli Alvarotti (it). Son père Bernardino (it) était archiâtre du pape Léon X, sa mère Lucia était issue de la famille Contarini. Après ses études, il devient professeur de logique de l'université de Padoue à seulement dix-huit ans. Après quelques années d'enseignement, il décide d'approfondir ses études à Bologne, auprès du fameux philosophe aristotélicien Pietro Pomponazzi, dit Petit-Pierre (Peretto) pour sa stature peu élevée. À la mort de ce dernier, en 1525, il revient à Padoue où il enseigne la philosophie pendant trois autres années, jusqu'à la mort de son père. Après cela, il doit s'occuper activement de sa famille.

C'est à cette période que remonte la composition des Dialogues (Dialogi[1]) qui sont publiés par son ami Daniele Barbaro en 1542 :

C'est à cette époque que remonte également la composition du Dialogue de la vie active et contemplative, qui n'a toutefois pas été inséré dans l'édition de 1542.

Membre de l'Académie des Enflammés et ami du Tasse, il s'est occupé de la révision de La Jérusalem délivrée. Il est l'auteur de la Canace, une tragédie publiée en 1546 et qui donnera suite à une polémique enflammée entre l'auteur et Giovanni Battista Giraldi. Par la suite, il intervient également dans la polémique entre ce même Giraldi Cinzio et Giovan Battista Pigna (it) à propos de l'Orlando furioso et du roman comme genre littéraire.

En 1560, il déménage à Rome où il se lie d'amitié avec Annibal Caro. Revenu à Padoue, il compose ses Discours sur Dante, sur l'Eneide, Sur l'Orlando furioso et le Dialogue de l'histoire.

Il est enterré dans la Cathédrale de Padoue.

Notes et références

  1. En italien moderne, on écrirait plutôt Dialoghi.

Voir aussi

Sperone Speroni.

Crédits de traduction

Bibliographie

Liens externes

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.