Transmission autosomique dominante

Une maladie génétique est dite de transmission autosomique dominante quand

L'allèle morbide est transmis soit par le père soit par la mère (ou par les deux, s'ils ont la même maladie génétique de transmission autosomique dominante).
Au cours de la gamétogenèse, les cellules mâles ou femelles à 2n chromosomes (cellule diploïde) se divisent en cellules à n chromosomes (cellule haploïde). L'allèle morbide est donc présent dans la moitié des gamètes.
Les caractéristiques d'une maladie génétique à transmission autosomique dominante sont les suivantes :

Schéma général de la transmission autosomique dominante

Dans les schémas les gamètes porteuses de l'allèle sain sont bleues, les gamètes porteuses de l'allèle muté sont rouges. Les personnes malades sont rouges, les personnes saines sont bleues.

Union d'un porteur et d'un non porteur

Comme ce schéma le montre, le risque pour ce couple d'avoir un enfant porteur de l'allèle morbide est de 1/2.

Union de deux porteurs

Comme le schéma ci-dessous le montre, ce couple a un risque de :

Dans certains cas les fœtus ou enfants homozygotes décèdent soit in utero, soit très rapidement après la naissance (Cas de l'achondroplasie) tandis que dans d'autre cas (Chorée de Huntington), l'homozygotie modifie peu la maladie.

Base générale du conseil génétique dans les maladies à transmission autosomique dominante

En génétique, le proposant désigne la personne atteinte de la maladie génétique à partir de laquelle on fait le conseil génétique.

Exemples de transmission autosomique dominante

Voir aussi

Sources

This article is issued from Wikipedia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.